AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Bad guys do bad things, we are made for that. | FT. MARIAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Loki Laufeyson
Vilain Indépendant

Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 133
Multicomptes : Dark Steve
Dollars : 207
Avatar : Thomas William Hiddleston (Katie McGrath pour Lady Loki)

Age : J'ai arrêté de compter après 5000
Surnom : God of Mischief, God of Evil, Prince of Evil, the Son of Secrets, the Maker of Mischief, the Sly One, the Lord of all Liars, Lie-Smith,Sly-God, Shape-Changer, Wizard of Lies, Loki Trick-Skin,Tso Zhung, Loren Olson, the Trickster of Asgard, Ikol, Gem-Keeper. Choisi bien.
Nom de code : God of Mischief
Localisation : Transformé en femme, à New York.
Pouvoir : Métamorphose, force sur-humaine, résistance au froid, téléportation, hypnose, télékinésie, projection astrale, magie
Métier : Dieu de la ruse, de la fourberie, de la manipulation, des méfaits, du mal.
Race : Géant de Glace / Dieu Nordique
Lady Loki ;


Loki: After all this time, now you come to visit me, brother? Why? To mock?
Thor: I need your help. And I wish I could trust you...
Loki: If you did, you'd be the fool I always took you for.



If I had a heart, I could love you.
Sigyn


MessageSujet: Bad guys do bad things, we are made for that. | FT. MARIAN   Jeu 8 Juin - 21:01

Bad guys do bad things, we are made for that
Lady-Loki & Marian
Être une femme avait ce quelque chose d'amusant qu'on ne le soupçonnait jamais. On regardait son corps, mais pratiquement jamais son visage et il en jouait. Les humains ne valaient pas mieux que des bêtes, de ça, il en était convaincu. Pourquoi rester sur Terre ? Il trouvait juste ça amusant, assez grand et à la fois pas trop, la Terre avait ses côtés intéressants et il avait tellement de monde à embêter et sur qui se défoulait quand l'envie lui prenait qu'il ne voulait pas louper pareille occasion.

Comme bien souvent, à Asgard, on le pensait mort. Ce qui l'amusait toujours autant parce qu'après avoir simulé mille et une morts, ces idiots y croyaient encore. Il avait croisé Sigyn, qui lui avait dit "ils espèrent que cette fois, c'est la bonne". Remarque qui l'avait fait rire, c'était peut-être vrai, mais il était sûr que même sa fille ne voudrait pas de lui sur le long terme à Helheim.

Il avait voulu dévaster Midgard et il pouvait désormais contempler les lieux d'un autre oeil, les lieux qu'il avait voulu dévaster plus précisément, ici, avaient été refaits. Il avait découvert par ses propres soins que le Bronx semblait le lieu le plus dévasté par les hommes, à New York, pourquoi s'être donné tant de mal alors qu'ils sont eux-même capable de détruire autant ? Il ne voulait leur donner qu'un coup de pouces. Des armes pour continuer leur carnages.

Mais Sigyn était encore intervenue. Ne voulaient-ils pas lui foutre la paix ? Il n'était pas parti depuis si longtemps pour qu'on continue à le suivre, non ? Il l'avait envoyé promené, il s'était moqué d'elle comme il l'avait fait pendant tant d'années et voilà qu'elle le suivait encore, inlassablement. Comme si la misère qu'il lui avait fait pendant trois à quatre milles ans ne lui étaient pas encore de trop, comme si elle ne pouvait pas profiter que son époux soit mort pour prendre un nouvel époux et vivre paisiblement.

Loki n'avait pas trouvé mieux à l'heure actuelle que se rendre dans un bar miteux. Il avait des goûts de luxe, pouvait simuler donner de l'argent s'il le fallait, pourtant c'était dans un bar avec du rock à fond qu'il - ou elle - était rentré. Des murs sales, une odeur de tabac pesante, le sol qui semblait coller sous ses pas, du sang sur les murs et du sang qui tâchait la table de billard, parfait exemple de ce qu'il pensait chez les hommes ; aucun raffinement, aucun bon sens, rien. Il allait jusqu'au bar, demandait en vitesse ce qu'ils appelaient "du whisky" et après avoir retiré sa veste pour la poser sur le tabouret, il s'asseyait dessus.

Il tournait la tête vers ces gens qui le dévisageaient et il se mit alors à songer ; lequel serait le premier qu'il tuerait ? Et comment ? Allaient-ils oser s'approcher ? Il attendait. Un peu d'action, surtout.

Il aurait préféré s'installer dans un paisible salon de thé mais il semblait être d'humeur à ce que les choses bougent. Alors il attendait. Il n'avait été calme que trop longtemps.
hela. ♕ avatars de TAG & shiya. ♕ 0000 mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Marian Ryder
Confrérie - STAFF

Date d'inscription : 02/06/2017
Messages : 182
Multicomptes : bae eun byul
Dollars : 321
Avatar : ellen page

Age : vingt-neuf ans
Surnom : mari
Nom de code : kinky
Localisation : sous-sols new yorkais
Pouvoir : réminiscence + mémoire eidétique
Métier : ancienne x-woman, écrivain anonyme
Race : mutante


MessageSujet: Re: Bad guys do bad things, we are made for that. | FT. MARIAN   Jeu 8 Juin - 21:49


BAD GUYS DO BAD THINGS, WE ARE MADE FOR THAT
loki & marian

New York a changée. Cela fait presque un an que tu n'y avais pas remis les pieds, et te revoilà, Marian. Nom de famille différent, mais il faut toujours te cacher. Au cas où. La ville a changée.
A moins que ce ne soit toi, qui aies changée, Marian. Oubliée la X-Woman, oubliée la professeure de sport enjouée au sourire éclatant et aux traits encore jeune. Une seule année, mais la jeunesse poupine a quitté ton visage, plus mince. Plus maigre. Plus sérieux aussi. Ton carrée de cheveux a bien poussé, volontairement, pour masquer la cicatrice sur ta nuque. Comme tes vêtements cachent les autres, ton dos ravagé, les impacts de balle ça et là, tes avants bras meurtris. C'est indéniable, tu as changé Marian, les temps ont changés, mais les Hommes sont toujours les mêmes.

La mort de Captain America a peut-être remuée les choses à la surface, mais les profondeurs grouillent toujours. Tu as failli contacter Clint à cette nouvelle, mais t'es ravisée au dernier moment : tu n'es pas du genre à rappeler la première après ce genre de nuit. Ce genre de fuite. Comme tu as fuis New York, mais comme tu es de retour. La ville te manquais, il faut bien l'avouer. Cette ville où tu as passé une bonne partie de ta vie, sortant dans ces bars le week-end, courant le long des sentiers de Central Park, t'évadant dans ces nuits sans fin.

Cela ressemble à une autre vie, cela ne te ressemble plus. Parce qu'aujourd'hui tu n'es plus cette jeune fille qui se laisse draguer sur un banc et offrir une glace par un inconnu à moitié humain, à moitié alien, et cent pour cent beau gosse, avouons le. Parce que tu n'es plus aussi insouciante, bien que toujours aussi téméraire. Parce que les endroits que tu fréquentes, forcément, ont changés. Tu vis à moitié à la rue, à moitié dans des hôtels miteux, un peu à l'image de ce bar dans lequel tu entres ce soir.

Depuis quelques semaines, tu en es devenue une petite habituée. La première fois, par hasard, tu en as finis aux mains avec le premier lourdingue venu t'emmerder. C'est vrai que tu ne paies pas de mine, Marian, tes grands yeux avelins, tes vêtements amples et délavés cachant ta silhouette sportive... Et ton mètre cinquante. A tout casser. Mais tu es aussi la preuve vivante qu'il ne faut pas se fier aux apparences, et tu restes une ancienne X-Woman entraînée qui approche dangereusement de la trentaine.

Du coup, lorsque tu traverses la salle ce soir pour te rendre au bar, te juchant en toute légèreté sur un tabouret libre, personne ne semble décidé à t'emmerder. Tant mieux, que tu penses, avec un certain soulagement. Mais tu te rends vite compte, Marian, que c'est surtout parce que la moitié des mâles puants de ce taudis ont l'attention pointée sur une autre femme. Inconnue dans les parages, chevelure d'ébène faisant ressortir l'émeraude ardente de ses yeux, tu ne les comprends que trop bien, ces Hommes.

« Ryder, » te lance la voix rauque du barman en s'arrêtant à ta hauteur, essayant de nettoyer un verre avec un torche plus sale que propre. Tu crois qu'il t'apprécies, sans doute parce que tu payes toujours tes consommations, et que tu ne cherches pas la merde, mais que tu sais la gérer si elle vient à toi. « Bourbon, triple, sec. » Il hoche la tête, l'air de dire comme d'habitude et en quelques mouvement, tu troques un billet contre ta boisson dans un verre qui, étrangement, te sembles un peu plus propres que les autres. Trop d'honneur.

Mais tu n'as pas le temps de porter le verre à tes lèvres que du coin de l'oeil, tu vois un des habitués et pour le coup, chercheur de merde, de l'établissement se lever. Sourire aussi gras que ses cheveux, l'oeil vitreux, tu n'as pas besoin d'être devin pour savoir qu'il compte bien tenter sa chance avec la beauté fatale inconnue. Tu pourrais rester dans ton coin, te faire toute petite dans ton large pull marin, regarder la scène et savourer ta boisson sans un mot.

Mais ce ne serait pas toi, alors tu anticipes. Doigts qui se resserrent sur le verre, tu quittes ton tabouret pour, d'un pas à la fois vif et léger, pour venir t'installer sur celui que le balourd avait en vue, jouxtant la jeune femme. Il arrive pile au moment où ton fessier touche le bois abîmé et tu lui lances un grand sourire volontairement innocent. « C'est ma place, » que tu commentes en posant ton verre sur le bar comme pour marquer ton territoire. Il n'est pas content, tu le vois sur son visage, veine battant à sa tempe, et son regard qui va de toi, à la créature enchanteresse derrière toi, et ainsi de suite. Il se demande sans doute s'il doit écouter ses pulsions et te rentrer dans le tas, auquel cas tu pourras toujours lui exploser ton verre sur le crane, ou s'il doit écouter son cerveau et faire demi-tour, si tant est qu'il en possède un. Le suspens est à son comble et, intérieurement, tu espères également que la brune ne sera pas outrée de ton intervention.

AVENGEDINCHAINS

_________________
i will not let him to hurt you.
There was darkness. There is light. There are men and women. There's food. There are restaurants. Disease. There's work. Traffic. The days as we know them, the world as we imagine the world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Loki Laufeyson
Vilain Indépendant

Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 133
Multicomptes : Dark Steve
Dollars : 207
Avatar : Thomas William Hiddleston (Katie McGrath pour Lady Loki)

Age : J'ai arrêté de compter après 5000
Surnom : God of Mischief, God of Evil, Prince of Evil, the Son of Secrets, the Maker of Mischief, the Sly One, the Lord of all Liars, Lie-Smith,Sly-God, Shape-Changer, Wizard of Lies, Loki Trick-Skin,Tso Zhung, Loren Olson, the Trickster of Asgard, Ikol, Gem-Keeper. Choisi bien.
Nom de code : God of Mischief
Localisation : Transformé en femme, à New York.
Pouvoir : Métamorphose, force sur-humaine, résistance au froid, téléportation, hypnose, télékinésie, projection astrale, magie
Métier : Dieu de la ruse, de la fourberie, de la manipulation, des méfaits, du mal.
Race : Géant de Glace / Dieu Nordique
Lady Loki ;


Loki: After all this time, now you come to visit me, brother? Why? To mock?
Thor: I need your help. And I wish I could trust you...
Loki: If you did, you'd be the fool I always took you for.



If I had a heart, I could love you.
Sigyn


MessageSujet: Re: Bad guys do bad things, we are made for that. | FT. MARIAN   Jeu 8 Juin - 23:31

Bad guys do bad things, we are made for that
Lady-Loki & Marian
Cela avait tenu cinq minutes à tout casser entre le moment où il était entré, s'était assis, avait commandé son verre et qu'un inconnu se lève pour venir à lui. Ou plutôt, à elle. Les humains étaient si prévisible, que c'en était risible. Et pathétique. Un gros, qui pensait sûrement jouer les durs en s'approchant d'une femme seule qui était arrivée l'air de rien dans un bar qu'elle aurait mieux fait d'éviter, une cible facile, Loki le savait bien, c'était même pour ça qu'il se promenait souvent dans le Bronx. Leur remettre les idées en place, à ces singes qui auraient mieux fait de rester dans leur arbres que continuer à évoluer jusqu'à cette décadence. A sa plus grande surprise, toute fois, quelqu'un était intervenue. Un petit bout de femme qui devait lui arriver aux épaules en temps normal, encore qu'en temps normal, elle ne lui arriverait même pas à la taille. Une petite brune qui lui semblait être décidée à ne pas rester dans son coin.

Il avait remarqué, ces chevaliers de l'ombre, à sa seconde venue à Midgard. Et il s'était moqué d'eux, cette même trempe que Thor et ses acolytes. Alors Loki n'était pas intervenu en les regardant faire, porter ce verre à ses lèvres, buvant même une gorgée de ce que les humains appelaient whisky. Le gros, vilaine créature ressemblant plus à une oeuvre abstraite qu'on aurait vite jeté à la poubelle, ne semblait pas des plus enjoués que la jeune femme soit intervenue sur sa route. Loki les regardait avec ce petit air satisfait, un sourire se dessinant sur ses lèvres, sourire que, si Thor avait été là, aurait vite eu de reconnaître. Ce sourire qui donnait aux asgardiens l'envie de gifler le dieu de la ruse. Lui-même, défiait le balourd du regard, l'air de dire ; alors, tu avances ou tu pars ?

- A ta place, j'éviterai de rester ici. Ca pourrait mal finir, disait-il avec un amusement à peine caché à l'homme.

Qui serait le plus dangereux ? Les humains pouvaient surprendre, parfois. En bien, en mal. Il n'était satisfait que de la situation qui venait de se créer en tout cas, cette petite tension qui se ressentait. Puis il regardait la jeune femme. Puis à nouveau le gros qui ne semblait pas avoir apprécier la pique de la femme qu'il semblait être, sans doute des problèmes qu'il aurait du régler il y a des années.

- Voilà une bien vilaine chose que cet homme. Des soucis avec votre mère durant l'enfance peut-être ?

Comme s'il s'agissait d'une vraie question. Loki aimait embêter son monde, c'était plus fort que lui. Il posait son verre sur le comptoir et descendait de sa chaise en posant une main sur l'épaule de la jeune femme qui, pourtant, semblait être venue à sa rescousse. Il avait intérieurement ri ; comme si j'avais besoin d'une humaine pour me défendre. Il ne pouvait plus cacher son mépris devant cet homme qu'il voyait devenir rouge et qu'il imaginait fort bien hésiter entre lever le poing ou repartir. Loki, lui, n'imaginait que trop bien le résultat. Il s'estimait pourtant trop bien pour perdre son temps à tabasser sur quelque chose déjà brisé ; eh, il n'était pas Thor non plus. Il fallait pourtant bien apprendre les bonnes manières à ces singes. Il était mitigé et posait ses mains sur ses hanches, les minutes qui suivaient, choisiraient bien pour eux.
hela. ♕ avatars de tag & shiya. ♕ 0000 mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Marian Ryder
Confrérie - STAFF

Date d'inscription : 02/06/2017
Messages : 182
Multicomptes : bae eun byul
Dollars : 321
Avatar : ellen page

Age : vingt-neuf ans
Surnom : mari
Nom de code : kinky
Localisation : sous-sols new yorkais
Pouvoir : réminiscence + mémoire eidétique
Métier : ancienne x-woman, écrivain anonyme
Race : mutante


MessageSujet: Re: Bad guys do bad things, we are made for that. | FT. MARIAN   Ven 9 Juin - 9:40


BAD GUYS DO BAD THINGS, WE ARE MADE FOR THAT
loki & marian

Il faut croire que tu es incapable de rester en place, et que frôler la mort au bas mot deux fois par mois pendant près d'un an ne t'as pas suffit à t'inculquer la notion de prudence et de discrétion. Mais t'es comme ça, Marian, t'es entière, et si tu as déjà laissé la peur compromettre ce que tu es, c'est un temps révolu.

La jeune femme derrière toi ne se prive pas pour adresser non pas une, mais deux piques bien placées à l'ivrogne et cela ne fait qu'étirer tes lèvres en un petit sourire. Cela ne fait que l'énerver un peu plus alors qu'au fond de la salle, on entend clairement les rires gras de ses compagnons. Ils se moquent de lui, l'armoire qui se fait rembarrer par une beauté fatale et... Et ce qui semble à première vue une gamine mais, ils le savent, n'en est pas une. Mais ils se moquent quand même, l'alcool dans leurs veines n'aidant pas à rester raisonnable, et tu pousses un soupir, Marian, faussement exaspéré. Alors que la brune se relève également, et que tu en profites pour boire d'un air non concerné dans ton verre tandis que sa main se pose sur ton épaule. Tu réprimes violemment un geste pour la repousser, réflexe d'une année de cavale et de corps meurtris, en vidant ton verre d'une traite pour le reposer dans un bruit sourd. Tu n'aimes plus qu'on te touche, surtout quelqu'un d'inconnu. Tu n'aimes plus le contact avec les êtres humains, toi qui autrefois était la fille la plus affective et tactile du monde. Mais tu ne dis rien, en tout cas, pas sur ce sujet là, car tu en profites pour rebondir sur la pique de la jeune femme.

« Évitons de raviver les mommy issues de notre indésiré compagnon, » que tu fais mine de souffler en messe basse mais bien assez fort pour que le concerné t'entende,  « il pourrait avoir besoin de justifier sa virilité en hurlant et postillonnant ses hormones frétillantes. » Tu accompagnes tes mots d'une moue faussement dégoutée en désignant l'homme d'un signe de main comme s'il n'était pas là... avant de t’apercevoir à nouveau de sa présence.  « Ah, tu es encore là ? » Étonnement feint dans ta voix, fausse culpabilité dans ton sourire un peu railleur. Tu joues avec le feu et le cul-sec que tu viens d'enfiler n'arranges pas les choses. Well, au moins tu ne gaspilleras pas ta boisson si jamais ton verre devait s'écraser sur la tronche du dragueur à la fois énervé et hébété qui n'as du coup, toujours pas dis un seul mot. Sans doute ne s'attendait-il vraiment pas à une telle insolence de la part de deux femmes. Il semble hésiter, partir, ou rester, et ses sourcils se froncent avec ridicule sous la réflexion.

BASTON OU PO BASTON:
 

SI 3 OU 4 PRÉCÉDEMMENT:
 


AVENGEDINCHAINS

_________________
i will not let him to hurt you.
There was darkness. There is light. There are men and women. There's food. There are restaurants. Disease. There's work. Traffic. The days as we know them, the world as we imagine the world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Date d'inscription : 22/10/2015
Messages : 773
Dollars : 5409

MessageSujet: Re: Bad guys do bad things, we are made for that. | FT. MARIAN   Ven 9 Juin - 9:40

Le membre 'Marian Ryder' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 '6 Possibilités' :


--------------------------------

#2 'Pile ou Face' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mnoii.org
avatar

Loki Laufeyson
Vilain Indépendant

Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 133
Multicomptes : Dark Steve
Dollars : 207
Avatar : Thomas William Hiddleston (Katie McGrath pour Lady Loki)

Age : J'ai arrêté de compter après 5000
Surnom : God of Mischief, God of Evil, Prince of Evil, the Son of Secrets, the Maker of Mischief, the Sly One, the Lord of all Liars, Lie-Smith,Sly-God, Shape-Changer, Wizard of Lies, Loki Trick-Skin,Tso Zhung, Loren Olson, the Trickster of Asgard, Ikol, Gem-Keeper. Choisi bien.
Nom de code : God of Mischief
Localisation : Transformé en femme, à New York.
Pouvoir : Métamorphose, force sur-humaine, résistance au froid, téléportation, hypnose, télékinésie, projection astrale, magie
Métier : Dieu de la ruse, de la fourberie, de la manipulation, des méfaits, du mal.
Race : Géant de Glace / Dieu Nordique
Lady Loki ;


Loki: After all this time, now you come to visit me, brother? Why? To mock?
Thor: I need your help. And I wish I could trust you...
Loki: If you did, you'd be the fool I always took you for.



If I had a heart, I could love you.
Sigyn


MessageSujet: Re: Bad guys do bad things, we are made for that. | FT. MARIAN   Ven 9 Juin - 14:17

Bad guys do bad things, we are made for that
Lady-Loki & Marian
- Le pauvre petit doit avoir des choses à compenser.

L'humaine était amusante, finalement. Elle semblait avoir un peu de piquant qu'il retrouvait peu chez les humains qu'il fréquentait. Il voulait tester ces autres là et finalement, ce qu'il avait imaginé, arrivait bien vite. Il n'avait pas eu le temps de finir son verre mais il le ferait plus tard.

Il avait toute fois plutôt imaginé être pris le premier à part mais l'homme semblait s'en prendre à la petite femme en premier, en l'empoignant. Il riait alors ;

- Je comprends, plus facile de frapper sur les petites femmes, typique.

Il ne s'était pas attendu à grand chose, difficile d'être véritablement déçu. Mais c'était si typique que c'en était pitoyable. Il n'avait pas en tête d'aider en retour la jeune femme toute fois, après tout, ce n'était pas lui qui avait demandé son aide. Puis il se souvenait qu'il n'était pas non plus venu pour rien, mais bien pour un peu d'action. Contrairement à eux, Loki possédait une certaine force, un coup même fort d'un humain ne lui ferait pas plus mal qu'une mouche - sans doute était-ce pour cela que ces incapables d'Avengers n'avaient rien trouvés d'autres de mieux que leur envoyer Hulk. Et s'il donnait un coup à un humain, il doutait franchement que ceux-ci se relèvent. Mais donner des coups de poing étaient si primitif, il n'était pas élevé au rang de Dieu juste pour ça.

Il attendait alors quelque secondes, voir comment l'action allait se dérouler, un sourire un poil sadique sur les lèvres.

- Je suppose que c'est maintenant, qu'on doit apprendre les bonnes manières à ce singe.

Un sourire provocateur désormais à l'encontre de l'homme qui avait empoigné la jeune femme. Non, il n'était pas venu ici sans idée derrière la tête, même si la jeune femme qu'il semblait être, semblait frêle. Les hommes ne se fiaient que trop aux apparences. Loki ne prenait pas sa dague, pas encore. Ce serait trop facile et trop rapide pour l'instant.
hela. ♕ avatars de tag & shiya. ♕ 0000 mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bad guys do bad things, we are made for that. | FT. MARIAN   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bad guys do bad things, we are made for that. | FT. MARIAN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Impossible Made Possible. Fè san sòt lan wòch? Lamizè ayisyen
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Asa Made Jugyou chu !
» eurydice&basile ❝ all these little things ❞
» Hey guys, keep calm ! ☮

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel, No one is innocent ::  :: The Bronx-