AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Everything's so blurry | James & Natalia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Date d'inscription : 23/02/2017
Messages : 72
Multicomptes : No.
Dollars : 585
Avatar : Scarlett Johansson.
Age : 77 ans.
Surnom : Natasha, Nat', Tasha.
Nom de code : Black Widow.
Localisation : New-York.
Pouvoir : Version bâtarde du Sérum du Super Soldat.
Métier : Membre des Avengers & Consultante pour le SHIELD.
Race : Humaine modifiée.

MessageSujet: Everything's so blurry | James & Natalia   Mer 12 Juil - 11:32


Everything's so blurry.

james & natalia


Le klaxon d'une voiture dans un bloc adjacent lui fit jeter un regard en direction de la rue déserte, la femme prit le temps de prendre plus ample connaissance de son environnement avant de s'échapper du halo de lumière faiblard produit par un réverbère en fin de vie pour disparaître dans la pénombre d'une impasse. Ses objectifs du soir clairement définis, elle savait qu'elle ne rencontrerait aucun problème majeur, rien qui ne puisse l'empêcher de rentrer indemne une fois les opérations achevées. Un imprévu était toujours envisageable, mais ça ne l'inquiétait que très peu ; une solution serait trouvée si les choses venaient à tourner à son désavantage. La décision avait été prise de ne s'en tenir qu'à de la reconnaissance ce soir là, observer, rester dans l'ombre, rien qui ne sorte de sa zone de confort. Tout tournait autour d'un réseau aux activités douteuses qui avait commencé à prendre un peu plus d'importance ces derniers mois. Loin de représenter la menace du siècle, ils étaient tout de même parvenus à attirer l'attention de certaines personnes dans l'entourage de la rousse. Et si le lieu où ils opéraient n'avait pas été difficile à localiser, les informations sur le bâtiment, un vieil immeuble du Bronx qui cachait à coup sûr plus que quelques appartements, demeuraient trop éthérées. L'absence de guets dans les environs aurait peut-être dû retenir son attention, mais Natalia avait seulement profité de l'heure tardive pour accéder aux toits par les escaliers de secours sans attirer le regard. C'était du moins ce qui était initialement prévu ; seul un pallier avait été gravi lorsque le vrombissement d'un véhicule qu'on démarre, probablement une moto de ce qu'elle en savait, la fit se détourner de son objectif. L'espionne aurait juré n'avoir vu ni entendu personne, quelques secondes plus tôt. Rien qui ne puisse lui indiquer qu'elle n'était pas aussi seule qu'elle ne le pensait. Pas de bruits de pas, de porte qui claque ou quoi que ce soit ne s'était fait entendre. Il aurait pu s'agir d'une potentielle menace, et elle n'avait rien entendu. Partagée entre la surprise et la pointe de frustration qui naissait en elle suite à cette erreur, Natalia n'eut pas l'occasion de se perdre dans un moment d'auto-flagellation, la faute d'inattention rapidement balayée par un éclat familier. Peu certaine de ce qu'elle avait aperçu quelques mètres plus loin, pas certaine d'être prête à admettre ce qu'elle venait de voir, elle resta immobile, interdite. Incapable de prendre une décision. Incapable de déterminer si la vision qui s'offrait à elle était bien réelle ou simplement le fruit de son imagination.

Elle était jusqu'alors à peu près certaine que le bouclier ne serait plus aperçu sur le terrain. Pas après la mort de son propriétaire. Que quelqu'un ait pu prendre la relève ne lui paraissait pas envisageable, et quand bien même, Natalia assumait qu'elle aurait été mise au fait, une simple note, un message rapide. Juste de quoi éviter un malentendu. La possibilité de réfléchir plus amplement à la question ne lui fut pas octroyée, il lui fallait agir, vite, et les solutions n'étaient pas nombreuses. Une seule se démarquait suffisamment, ainsi se mit-elle à se mouvoir. C'était viscéral, ça la prenait aux tripes, la rousse ne pouvait qu'agir. Comme l'automate qu'elle avait autrefois été, sans chercher à évaluer la situation plus en détail, elle dégaina son arme de poing. Et elle tira. Une, deux, trois fois, visant le bouclier. Le bruit, déjà lointain mais familier, des balles qui se heurtent au vibranium lui confirme l'authenticité de la pièce. Ça aurait pu être un faux, juste un pauvre type qui se balade avec une imitation, c'était pourtant courant ce genre de choses. Shoot first, ask later. Ce n'était pas sa manière de fonctionner habituelle, mais son objectif s'était vu atteint. L'attention de l'homme désormais retenue, il lui était à présent impossible de faire marche arrière. Natalia savait qu'elle aurait pu contacter quelques personnes sûrement plus au fait qu'elle, suivre l'inconnu pour en apprendre plus avant de commettre une erreur, mais la rousse ne pouvait se résoudre à le laisser filer. Le risque trop important par rapport aux potentiels enjeux. La femme sauta la rambarde, la réception, habile, se mua en une roulade quelques mètres plus bas, conservant ainsi son élan. Le temps d'atteindre l'homme et d'engager pleinement les hostilités, un instant est prit pour observer son uniforme, un autre instant est emprunté par ses réflexions sur le bien-fondé de l'attaque, trop tard cependant pour se désengager. Son poing droit est déjà armé quand elle arrive sur lui. La russe enchaîna sans chercher à déterminer si le coup a eu une quelconque utilité. Et les coups se succédèrent, des gestes mécaniques, dans une chorégraphie bien huilée, qui n'avait pas l'air si étrangère que ça à son adversaire.
@currywurst
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Everything's so blurry | James & Natalia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» All i wanted was you [PV James Stanford]
» Présentation de James-Potter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel, No one is innocent ::  :: The Bronx-