AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 we both deal in death | natalia & frank

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Frank Castle
Red Thunderbolt - STAFF

Date d'inscription : 13/03/2016
Messages : 338
Multicomptes : bucket & cassondro.
Dollars : 506
Avatar : Jon Bernthal.

Age : Trente-neuf ans.
Nom de code : The Punisher.
Métier : Vigilante, ancien militaire.
Race : Humain.





MessageSujet: we both deal in death | natalia & frank   Jeu 13 Juil - 21:26

we both deal in death

Natalia
&
Frank
Dans l'aéroport, tout te semblait trop vaste. C'était un terrain auquel tu n'étais pas habitué, sur lequel t'étais prêt à glisser. Ton truc à toi, c'était les combats rapprochés. Les coups puissants lorsqu'il fallait cogner, la dureté de l'arme dans ta main, le bruit de ta crosse qui s'abattait lorsque les pluies de balles finissaient. T'aimais les surfaces dégagées mais celle-ci était trop épurée. Trop de civils, trop de vitres, trop de points d'échappatoire. Une désagréable sensation commençait déjà à s'infiltrer au creux de tes entrailles alors que tes lèvres quittaient le bord du gobelet de café. C'était cher et c'était de la merde. Tu grognais. T'avalais. Te concentrant sur la caféine qui te faisait revivre plutôt que sur le malaise naissant que provoquait cette foule d'innocents à tes côtés. De toute manière, cette étendue de portes d'embarcation n'était pour toi qu'une plateforme, une simple obligation pour rejoindre l'arrière des bâtiments. Là où se posaient les avions privés. Et comme ces connards de marchands d'armes étaient.. des connards de marchands d'armes, t'essayais même plus de leur trouver une quelconque logique, les voilà se pavanant comme des coqs avec leurs valises à la main. Ce coup-ci, tu ne l'avais pas réellement préparé. Des discussions à droite, à gauche, ce n'était que du vent mais tu te lançais, à les suivre paisiblement avec ton café Starbucks à la main et tes flingues plein le corps.

Sans un mot, tu les guettais lorsqu'ils quittaient enfin le bâtiment par l'escalier mis à leur disposition. Ce luxe ne t'étant pas offert, tu optais pour les portes de sortie de secours qui te menèrent à la piste d'envol bien plus tôt que ces connards. Ils prenaient leur doux temps, comme si une livraison ne les attendait pas. Ça ne te tracassait même pas de n'avoir aucune information valable sur l'enjeu de cette mission que tu t'étais fixé, t'embarquant littéralement dans un projet où les chances de s'en sortir étaient minces. Un trajet dans les airs, aucun parachute disposé au préalable sur toi. C'était la grande aventure, la surprise totale. T'en avais rien à foutre, parce que t'en avais jamais rien à foutre, et que ta joueuse commençait à trouver ça ridicule de l'écrire dans chacun de ses paragraphes. Mais voilà, t'étais un gros dur grognon qui n'en avait vraiment rien à foutre. Violemment.

Ni vu ni connu, tu entrais dans l'habitacle après que le pilote et le personnel, maigrement composé comme tu le remarquas, soient sortis pour accueillir leurs futurs passagers.  Des tralalas de circonstances, ce que tu trouvais fortement ridicule. Une première inspection de l'appareil, vide à l'exception des bouteilles et de la nourriture.. ce qui, après réflexion, ne t'intéressait pas des masses puisque tu étais ici pour récupérer l'éventuelle cargaison et tuer les vilains. Tu entras dans les toilettes, la meilleure cachette du monde.. pour te retrouver nez à nez avec une tête trop familière. « Qu'est-ce que tu fous ici ? » très poli, très discret, tu la plaquais déjà contre le mur qui se trouvait derrière elle à l'aide de ton avant-bras, admirablement plaqué sous sa gorge. T'aimais pas vraiment partager ton boulot, surtout pas avec Romanoff.

camo©015

_________________
See, they don't give a fuck about you, like I do. Counting bodies like sheep to the rhythm of the war drums
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Date d'inscription : 23/02/2017
Messages : 72
Multicomptes : No.
Dollars : 585
Avatar : Scarlett Johansson.
Age : 77 ans.
Surnom : Natasha, Nat', Tasha.
Nom de code : Black Widow.
Localisation : New-York.
Pouvoir : Version bâtarde du Sérum du Super Soldat.
Métier : Membre des Avengers & Consultante pour le SHIELD.
Race : Humaine modifiée.

MessageSujet: Re: we both deal in death | natalia & frank   Ven 14 Juil - 12:51


We both deal in death.

frank & natalia


L'infiltration dans les tarmacs privés de l'aéroport n'avait pas présenté de problèmes trop conséquents. Les voyageurs et autres personnels d'aéroport qui se hâtaient dans les terminaux avait constitué la meilleure des couvertures. Une tenue d'hôtesse de l'air, un sac de voyage et une carte d'accès habilement subtilisée. Juste de quoi pénétrer dans l'aile réservée du bâtiment, à l'abri des regards. Un tour dans une salle de repos plus tard, Natalia était ressortie, vêtue de son habituelle combinaison noire et correctement équipée, abandonnant le sac derrière elle. Traiter avec des trafiquants d'armes lui imposait tout de même d'être un minimum préparée, la rousse n'était pas parvenue à s'infiltrer directement au sein de l'équipage et elle n'avait pas eu d'autres choix que d'y entrer furtivement. Quelques gardes furent évités sur le chemin jusqu'aux hangars, il lui fallait retarder au plus possible le moment où aller au contact serait nécessaire. L'espionne n'avait pas vraiment besoin de se faire repérer avant d'avoir atteint l'appareil où devait avoir lieu la transaction.

Sans surprise, l'avion était étroitement surveillé, et la russe prit soin de contourner chacune des sentinelles présentes aux abords de l'avion. Y entrer lui prit un peu plus de temps que prévu mais Natalia se savait en avance. Très en avance probablement. Ça lui laisserait au moins l'occasion d'inspecter les lieux avant de trouver une planque pour attendre le décollage. Ce qu'elle voulait, c'était juste des informations. Une fois en vol, il n'y aurait plus d'interruptions possibles, moins d'imprévus. L'un des type censé les détenir devait venir prendre part aux échanges du jour et c'est pour lui qu'elle venait. Les trafiquants d'armes ne l'intéressaient pas vraiment et s'ils devaient figurer dans les dégâts collatéraux, elle n'en serait pas désolée. Le tour de l'avion fut rapide, et bien vite, elle se retrouva dans les toilettes de l'appareil, seul endroit véritablement viable pour se cacher jusqu'à ce que l'avion quitte la terre ferme. Il ne lui restait plus qu'à patienter désormais.

Et Natalia n'eut pas à patienter bien longtemps seule. Moins longtemps que prévu en tout cas. La porte s'ouvrit, dévoilant le visiteur fortuit.. qui la plaqua immédiatement contre le mur. Durant un court instant, elle chercha à se dégager de son emprise, avant de finalement reconnaître l'invité surprise. Castle. Laissant ses bras retomber dans une posture qui aurait pu être décontractée si elle n'était pas coincée entre lui et le mur, elle laissa la commissure de ses lèvres s'étirer, plantant son regard dans le sien. « Frank. Toujours un plaisir de te croiser. » Elle enchaîna rapidement sur un ton plus sérieux. « Je viens juste des informations. J'imagine que t'es là pour eux ? » Autant aller droit au but, ils œuvraient généralement pour des objectifs qui s'entre-croisaient. Le provoquer ou mentir ne mènerait à rien et elle pourrait probablement profiter de son soutien, du moins, si le bougre s'avérait d'humeur altruiste. La prise sur sa gorge devenant gênante, Natalia tenta doucement de l'écarter, glissant quelques mots au passage. « Si tu veux bien me lâcher, je suis sûre qu'il y aurait la place pour deux là-dedans. Puis si t'es de bonne humeur, on pourra même s'entraider. » Les deux avaient l'habitude de bosser seuls. C'en était presque étonnant qu'ils parviennent à collaborer et pourtant, ils y arrivaient généralement bien.
@currywurst
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Frank Castle
Red Thunderbolt - STAFF

Date d'inscription : 13/03/2016
Messages : 338
Multicomptes : bucket & cassondro.
Dollars : 506
Avatar : Jon Bernthal.

Age : Trente-neuf ans.
Nom de code : The Punisher.
Métier : Vigilante, ancien militaire.
Race : Humain.





MessageSujet: Re: we both deal in death | natalia & frank   Ven 14 Juil - 13:26

we both deal in death

Natalia
&
Frank
Les secondes passaient et tout ce que tu faisais, c'était l'observer. Indécis quant aux prochains mouvements puisqu'après tout, c'était la célèbre Black Widow à laquelle tu faisais face. Le titre était moqueur, elle n'était qu'une assassine comme l'était Elektra et les tueuses ne t'effrayaient pas. Surtout pas Natasha, Natalia, peu importait le prénom dont elle s'encombrait. Il n'y avait pas de réelle confiance qui te régissait alors que tu la dévisageais mais ce n'était pas votre premier rodéo, à deux. Une équipe imparfaite, un duo qui s'assemblait lorsqu'aucun autre choix n'était disponible. Elle n'était pas comme les autres héros, parce que oui, étonnamment elle faisait partie de leurs rangs. Elle ne cherchait pas à t'arrêter, ne cherchait pas à te sermonner en t'expliquant que tes méthodes trop expéditives n'étaient pas la juste chose à exécuter. Au fond, vous vous ressembliez. « Romanoff. » le plaisir n'était néanmoins pas partagé.

De bonne grâce, ton bras retomba le long de ton corps après avoir écouté ses premiers mots. Tu n'étais pas spécifiquement de meilleure humeur que d'ordinaire sauf que t'avais assez de respect envers elle pour au moins, ne pas l'étouffer. Tu réfléchissais. Tu envisageais. Ton expression faciale ne trahissait en rien tes pensées même si tu n'avais pas à te forcer pour lui cacher les songes qui te traversaient. Elle faisait ça, lire les gens. Une banalité dont tu ne t'étais jamais encombré mais que tu acceptais, la seule lecture qui te semblait naturelle étant celle des voix lorsque l'on te mentait. C'était pas son cas. Aujourd'hui, elle jouait fair-play sans aucun tour d'espionnage face à ton attitude monolithique. Au bout d'un moment, tu te reconnectas à la réalité afin d'acquiescer. « Et pour la marchandise. » t'étais pas forcément sûr de ce qu'ils transportaient ; des armes et peut-être un peu de came. T'avais juste envie de tout brûler sans même une pointe d'envie envers les calibres qui attendaient. T'étais assez fourni, tu ne voulais pas t'équiper chez les pourris. « Des informations ? C'est un réseau ? » l'attitude plus flexible, tu conversais avec elle en espérant en savoir plus. Aucune brutalité, juste la plus honnête des curiosités.

Tu fis un pas de côté pour t'adosser à la porte, calant tout ton poids dessus comme s'il ne suffisait que de ça pour ne pas être dérangés. Les voix se rapprochaient, l'appareil se mit à vrombir. « À ce stade, je pense qu'on a pas vraiment le choix que de bosser ensemble. » une plate constatation, elle ferait son boulot et tu ferais le tien. Tu dégainas l'un de tes pistolets au moment même où l'appareil semblait quitter le sol, ta posture se raidissant pour te garder debout. « Combien ? » t'avais pas vraiment eu le temps de les compter et dans un espace aussi clos, tu devais prévoir. Combien seraient-ils lorsque vous sortirez, combien pourrait-il en sortir si jamais ils n'étaient pas tous regroupés.

camo©015

_________________
See, they don't give a fuck about you, like I do. Counting bodies like sheep to the rhythm of the war drums
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Date d'inscription : 23/02/2017
Messages : 72
Multicomptes : No.
Dollars : 585
Avatar : Scarlett Johansson.
Age : 77 ans.
Surnom : Natasha, Nat', Tasha.
Nom de code : Black Widow.
Localisation : New-York.
Pouvoir : Version bâtarde du Sérum du Super Soldat.
Métier : Membre des Avengers & Consultante pour le SHIELD.
Race : Humaine modifiée.

MessageSujet: Re: we both deal in death | natalia & frank   Ven 14 Juil - 17:32


We both deal in death.

frank & natalia


Leurs regards restèrent plantés l'un dans l'autre durant un court un instant. Ne pas rompre le contact visuel, chercher le moindre changement dans son expression. De ce qu'elle en savait, Castle n'engagerait pas les hostilités. Pas dans cet avion où elle serait sûrement la seule alliée qu'il puisse trouver dans les environs. Penchant sa tête de côté, Natalia étudia rapidement ses traits, tout de même curieuse de la réponse qu'elle recevrait. Et finalement, la pression qu'il avait exercé disparu. Sans plus perdre de temps, elle se colla dans un coin pour lui laisser un peu plus de place dans cet espace restreint, passant rapidement une main sur sa gorge. Le silence perdura encore un moment, et c'était sans la moindre gêne que la rousse continuait de le fixer, sans qu'un seul mot ne franchisse le seuil de ses lèvres, immobile. Quand enfin l'homme décida de reprendre la parole, elle se contenta de simplement hocher la tête, croisant les bras pour rendre sa position un brin plus confortable. Non pas que ça l'eut réellement gêné. Il leur faudrait surtout s'arranger pour ne pas attirer l'attention de l'équipage quand l'avion s'élèverait ; ils n'étaient pas exactement dans le meilleur endroit pour ne pas être secoué lors du décollage.  

Natalia laissa à nouveau le silence s'emparer de l'endroit, hésitant un instant à partager ses informations. Le fait qu'il y ait un réseau derrière cet échange était la donnée la plus sûre qu'elle possédait. Aussi décida-t-elle de rester dans le vague. Pour l'instant en tout cas. « Possible. J'ai pas pu trouver grand chose. Seulement qu'ils sont là. Rien de précis sur la transaction en revanche. » Elle avait tenté d'obtenir plus de précisions sur la chose, en vain. Peut-être que Frank avait eu plus de chance de ce côté là. D'autant plus qu'il était accessoirement là pour ça. « Peut-être que tu as eu plus de chance à ce niveau là ? » Un échange de bons procédés, du donnant-donnant. Mais Frank ne faisait pas vraiment dans la subtilité et l'espionnage et les chances qu'il ait quand même trouvé quelque chose restait faibles.

Enfin des voix s'élevèrent dans l'appareil et très vite, l'avion quittait le sol. Les choses seraient peut-être plus rapide avec le Punisher à ses côtés. Il fallait juste espérer qu'il n'achève pas immédiatement celui qu'elle était venu chercher. Le voyant sortir une arme à feu, Natalia en fit de même, vérifiant au passage que ses bracelets soient prêts à délivrer quelques décharges électriques. « Avec ou sans le personnel de bord ? » Ce chiffre était encore incertain, mais les témoins avaient été réduits au minimum, se baser sur des probabilités n'était peut-être pas une bonne idée mais c'est tout ce qu'elle avait. Au final, ça ne changeait rien. Elle n'attendit pas sa réponse pour continuer. « Au maximum neuf en les comptant. Deux gardes par type qui négocie. Un pilote, un co-pilote, une hôtesse. À coup sûr tous armés. » Se détachant complètement du mur contre lequel elle reposait, la rouquine lui tapota l'épaule du revers de la main, comme pour lui intimer de s'écarter. « Je passe devant. » Elle devait à tout prix éviter que sa cible soit prise sous une pluie de balles et passer devant sembler être la meilleure solution pour l'appréhender avant qu'il ne crève lamentablement.  
@currywurst
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Frank Castle
Red Thunderbolt - STAFF

Date d'inscription : 13/03/2016
Messages : 338
Multicomptes : bucket & cassondro.
Dollars : 506
Avatar : Jon Bernthal.

Age : Trente-neuf ans.
Nom de code : The Punisher.
Métier : Vigilante, ancien militaire.
Race : Humain.





MessageSujet: Re: we both deal in death | natalia & frank   Ven 14 Juil - 18:02

we both deal in death

Natalia
&
Frank
Sans pouvoir retenir ce geste, la commissure de tes lèvres s'étira en un sourire narquois que tu n'arrivas pas à cacher. C'était rare de ta part mais sur l'instant, tu ne pouvais pas t'en cacher. Ainsi secouais-tu la tête, lentement, la désapprobation visible sur tes traits. T'étais pas là pour jouer, à attendre patiemment qu'on te refourgue ce que tu souhaitais savoir. Impatient sur les bords, vite agacé, il en fallait peu pour te lancer sur le chemin de l'énervement et cette réplique te laissait de marbre. Tu n'achetais pas. Natasha était une professionnelle, aussi douée que tu l'étais lorsqu'il s'agissait d'éliminer tes cibles. Son truc, c'était les informations. Le SHIELD, le KGB, toutes ces usines à merde auxquelles tu ne savais faire confiance mais qui l'avait construite. Tu pointais ton arme vers elle, à nouveau sérieux comme si tu n'avais pas eu ce moment de faiblesse nerveuse. « On va couper court à la connerie. » la voix basse, encore plus grave, tu feulais plus que tu ne grognais. Ça ne te plaisait pas puisqu''elle n'était pas sans savoir que les jeux de patience n'était pas ton dada. « J'suis pas là pour te couper l'herbe sous le pied, juste pour nettoyer un peu. S'il y a un réseau, je veux le savoir. Je veux des noms. » tes iris sombres allèrent se planter dans les siennes, plus claires, en quête d'un accord. Aucune menace ne planait bien que ton canon était toujours levé, le pouce sur le cran de sécurité.

Après l'avoir scrutée, tu décidais de ne pas lancer une rixe dans les toilettes. Le but n'était aucunement de la tabasser alors que vous pouviez vous êtes utiles. Elle avait l'air sérieuse, ça te convenait. « Deux petites mesures qui ont envie de se lancer dans le business attendent qu'on atterrisse à Jakarta. Les types qui sont avec les marchands dans l'avion, c'est que du feu. Des sbires que personne ne regrettera. » tu pinçais les lèvres, haussant une épaule. « J'ai pas grand chose. Ils iront peut-être dans un bordel pour fumer des cigares, baiser quelques putes, s'échanger la cargaison. Que des gros calibres techniquement. » une pause, tu soupirais. Il était aisé de deviner que, qu'importait ce que cet avion contenait, ça te revenait. Ta charge de t'en occuper, ton devoir de les liquider. Une nouvelle fois, tu te plongeais dans le silence avant de coller ton oreille à la porte, les sourcils froncés par la concentration que te tirait cette tâche ingrate. Les rires te parvenaient, aucun bout de conversation malheureusement. La frustration t'arracha une grimace qui fit trembler ta lèvre supérieure.

Neuf était un chiffre ingrat pour une surface aussi insignifiante. Cependant, neuf était faisable en un claquement de doigts. Aucun témoin, les civils présents devaient probablement être au courant ou seraient tués dès les premières hostilités. Tu ne les comptais pas parce qu'à la fin, il n'y aurait plus que Black Widow et toi. Reportant ton attention sur ce petit bout de femme, tu plissais les yeux en t'intimant férocement de ne pas mal réagir suite à ce toucher. T'avais pas envie de lui laisser le premier sang et t'étais pas assez stupide pour ne pas comprendre. « Lequel ? » le cliquetis de ton arme prête, tu mettais déjà ta main sur la poignée tout en attendant sa future réponse. « Est-ce que tu dois le ramener vivant ? » ou juste lui extraire les informations. Tu voulais les voir tous crever.


camo©015

_________________
See, they don't give a fuck about you, like I do. Counting bodies like sheep to the rhythm of the war drums
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Date d'inscription : 23/02/2017
Messages : 72
Multicomptes : No.
Dollars : 585
Avatar : Scarlett Johansson.
Age : 77 ans.
Surnom : Natasha, Nat', Tasha.
Nom de code : Black Widow.
Localisation : New-York.
Pouvoir : Version bâtarde du Sérum du Super Soldat.
Métier : Membre des Avengers & Consultante pour le SHIELD.
Race : Humaine modifiée.

MessageSujet: Re: we both deal in death | natalia & frank   Ven 14 Juil - 19:23


We both deal in death.

frank & natalia


Frank venait d'esquisser un sourire, c'était quitte ou double généralement. Elle n'eut pas à attendre longtemps pour savoir sur quoi elle était tombée. La réponse fournie n'était pas passée comme elle l'espérait. Un rictus prit place sur son visage, juste l'espace de quelques maigres secondes, ses yeux passant rapidement de Frank au canon de l'arme pointé sur elle pour finalement en revenir à l'homme. C'était le danger avec les semi-mensonges. Soit ça passait complètement, soit le type en face était assez futé pour prendre conscience de la tentative d'embrouille. Ce qui était le cas de Castle. Au moins, il n'avait pas décidé de lui couper l'air à nouveau. Peu de choix s'offraient à elle et ceux qui suggéraient que les choses ne tournaient pas en sa défaveur étaient encore moins nombreux. « Très bien. » Son arme était restée baissée et aucun geste ne fut fait pour tenter de riposter. De tout manière, le Punisher n'hésitait pas, le plomb aurait fini dans son corps avant qu'elle n'ait pu lever son pistolet. « Il y a bien un réseau. Mais les noms c'est lui qui les a, Emil Lejsek, un tchèque de ce que j'en sais. C'est pour ça que je suis là. » Du menton, elle indiqua derrière lui, là où les passagers devaient avoir commencé leurs négociations. Cette fois-ci, elle avait été complètement honnête, soutenant le regard dur qui s'était posé sur elle.

La rouquine réprima un soupir de soulagement quand ses paroles semblèrent lui convenir. Tout comme elle, il ne se fiait qu'à son propre jugement ; si il lui avait prit de ne pas croire le moindre de ses mots, elle ne serait sûrement jamais sortie des toilettes de cet avion. Le partage des informations déjà amassée rassura Natasha sur cette conclusion. « Soit. On s'arrangera pour que l'avion n’atterrisse jamais dans ce cas. Sauf si tu veux qu'on s'occupe des trafiquants débutants ? » Elle n'était absolument pas certaine qu'il accepte de finir la mission en sa compagnie mais ça valait toujours le coup d'essayer. Il en était revenu à la porte et ce qu'il entendait, ou ce qu'il n'entendait pas, n'avait pas l'air de le satisfaire.

Se retenant de lever les yeux au ciel quand il lui refusa d'y aller la première, Natalia se recula à nouveau, reprenant sa précédente position, du moins, dans la limite de la place occupable. Il n'y avait pas beaucoup de possibilités vu la pièce dans laquelle ils se trouvaient. Lutter contre Castle à ce sujet là ne mènerait à rien, seulement une nouvelle perte de temps. Elle répondit sans même lever le regard sur lui, vérifiant une nouvelle fois son arme. « Le brun. Ce serait plus simple si je passais devant, tu sais ? » Son pouce passa doucement sur la sécurité du pistolet, pas assez pour l'abaisser cependant. « Tu pourras t'en charger après si c'est ce que tu veux savoir. » Elle espérait presque que c'est comme ça que la situation se conclurait. Ce serait le signe que les informations auraient été récupérées et qu'elle pourrait passer à la raclure suivante. « On y va ? » Trop de temps avait déjà été perdu, il fallait bouger sinon ils finiraient pas se faire griller. 
@currywurst
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Frank Castle
Red Thunderbolt - STAFF

Date d'inscription : 13/03/2016
Messages : 338
Multicomptes : bucket & cassondro.
Dollars : 506
Avatar : Jon Bernthal.

Age : Trente-neuf ans.
Nom de code : The Punisher.
Métier : Vigilante, ancien militaire.
Race : Humain.





MessageSujet: Re: we both deal in death | natalia & frank   Dim 16 Juil - 12:52

we both deal in death

Natalia
&
Frank
Nombreux étaient les hommes qui se seraient sentis puissants d'avoir le contrôle sur le mythe indompté de l'espionne invincible. L'entendre dire ce qu'ils voulaient qu'elle dise, la voir agir comme ils souhaitaient la voir agir. Mais pas toi. Tu ne ressentais rien si ce n'était le besoin de commencer la fête, sauter tel un lion dans la cage qui accueillerait l'un de tes énièmes combats. Au moins, t'avais à ce stade la certitude qu'elle n'essayerait pas de t'entourlouper. Au point où vous en étiez, si proches de vos buts respectifs, il n'y avait plus de place ou d'utilité à mentir. Jouer, c'était pour les enfants. Et vous étiez tous les deux de grandes personnes qui savaient comment agir pour que tout se passe correctement. Avec concentration, tu retenais le nom qu'elle venait de balancer bien qu'il ne te serait plus d'une grande commodité après le petit interrogatoire qu'elle avait dû prévoir. Le cuisiner, lui arracher les informations, le balancer. T'étais prêt à parier que derrière les beaux airs de prince de l'armement, il était le genre de type à se pisser dessus lorsque deux invités surprise débarquaient des toilettes. Enfin, les toilettes pas vraiment, on ne pouvait pas dire que c'était l'endroit idéalement effrayant. Mais soit, t'avais assez hâte de voir leurs têtes avant de les leur exploser.

Le plan qu'elle exposait te fit cependant douter. L'avion qui explosait, c'était pas mal. Le seul hic, c'était que t'étais pas réellement venu équipé. « Parachute ? » tu repassais en mode questions furtives, ce qui suggérait que t'avais déjà assez parlé pour combler la journée. Être bavard, c'était pas ton fort. Tu levais un sourcil pour accentuer la question, lui faisant sans doute comprendre que toi, t'en avais pas, et que l'avion, il en avait sans doute pas non plus. Et que bon, t'étais pas disposé à mourir bêtement vu que t'étais pas doté d'ailes ou d'autre connerie. « Les débutants, on s'en fout. Ils ne verront pas venir la marchandise, ni leurs négociateurs. Ils pleureront p'tête dans les jupes de leurs mères et ça leur prendra quelques années et du cran avant de vouloir se relancer. » tu lui intimidais donc de ne pas se mêler de ça parce que ce n'était ni ta mission, ni la sienne. Pas avant quelques années en tout cas.

Tu hochais la tête une fois prévenu de celui qu'il ne fallait pas tuer en premier. Et puis, plus simple, plus simple.. ça restait à voir. Mais toujours dans la bonne grâce, tu lui laissais l'espace suffisant pour qu'elle puisse passer. Les joutes verbales avec Widow n'avait jamais été très longues ou très bonnes à chacune de vos rencontres. C'était étrange, la relation que vous entreteniez. Sauf que ça collait, ça te suffisait. Vous ne vous faisiez pas chier. Acquiesçant à son signal, tu lui ouvrais la porte pour qu'elle passe en première, scannant l'habitacle une fois dedans. What the fucking fuck, il y avait deux bruns. C'était une blague. Ça ne te faisait pas rire. Pour la peine, tu leur explosais les rotules à tous les deux avant de passer aux gardes du corps qui sortaient déjà leurs mitraillettes. Re what the fuck, qui tirait à la mitraillette dans un avion à part les gros suicidaires ? Jour de chance, ils mourraient. Tristement, ils n'emporteraient personne. Une balle dans la tête du premier, tu te prenais le coude du second dans le nez. Ça te plaisait pas. Tu lui tirais dans le pied.


camo©015

_________________
See, they don't give a fuck about you, like I do. Counting bodies like sheep to the rhythm of the war drums
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Date d'inscription : 23/02/2017
Messages : 72
Multicomptes : No.
Dollars : 585
Avatar : Scarlett Johansson.
Age : 77 ans.
Surnom : Natasha, Nat', Tasha.
Nom de code : Black Widow.
Localisation : New-York.
Pouvoir : Version bâtarde du Sérum du Super Soldat.
Métier : Membre des Avengers & Consultante pour le SHIELD.
Race : Humaine modifiée.

MessageSujet: Re: we both deal in death | natalia & frank   Lun 17 Juil - 2:37


We both deal in death.

frank & natalia


De ses estimations, l'avion atteindrait bientôt sa hauteur de croisière, et si les discussions semblaient bien engagées, il y avait de fortes chances qu'un des passagers décide de venir faire un tour aux toilettes. Ils étaient parvenus à trouver un terrain d'entente, leur collaboration ne tenant qu'à un fil. Seule la situation l'imposait, l'habitacle de l'avion y jouant beaucoup. Elle en était consciente, tout comme Frank devait l'être. Si son extraction n'avait pas été planifiée, le parachute avait fait parti de l'équipement à emporter en priorité, chose qui ne semblait pas être le cas du brun. Un sourire suffisant pointa sur ses lèvres alors qu'elle abaissait les  yeux vers un sac noir posé à ses pieds, le désignant vaguement. « Ici. On partagera. » Sa réponse toute aussi brève que la question posée, Natasha avait raffermit sa prise sur la crosse de son pistolet. Il n'en fallut pas plus de quelques secondes pour que son sourire ne s'évapore totalement. D'autant plus qu'il lui céda le passage pour entrer la première, désormais uniquement centrée sur cette porte que l'homme s'apprêtait à ouvrir et sur ceux qui se trouveraient derrière, la russe savait ce qu'il lui resterait à faire une fois la voie dégagée.

Boostée par l'adrénaline, Natalia n'attendit pas longtemps avant de lever son arme et tirer sur le premier garde du corps à entrer dans son champ de vision, visant et touchant son épaule. Juste de quoi l'incapaciter. En la présence du Punisher, c'était probablement inutile puisqu'il l'achèverait sûrement mais il s'agissait là d'une habitude qu'elle avait fini par prendre ; ne tuer que lorsque c'était nécessaire. Rapide et implacable, elle n'avait pas senti un tel afflux d'énergie quand Frank était entré dans la petite pièce. Ce n'était que maintenant, alors qu'elle venait d'entrer dans la partie de l'avion destinée aux passagers, qu'elle l'éprouvait. Ses mouvements, instinctifs, aussi naturels que sa respiration ou ses battements de cœurs, demeuraient précis tandis qu'elle se faufilait jusqu'au suivant, et accessoirement jusqu'à sa cible. Ou peut-être était-ce plutôt leur cible à présent.

Étrangement, elle avait assez confiance en lui pour couvrir ses arrières. Même si la présence de deux bruns compromettait fortement les choses. Ça risquait à coup sûr de contrarier Castle, mais ce serait quelque chose qu'ils tireraient au clair une fois les trafiquants mis hors d'état de nuire. Ce qui n'allait pas tarder. Le second garde du corps de Lesjek opposa plus de résistance alors qu'elle avait décidé de le prendre au corps-à-corps. Derrière elle, Frank avait déjà tiré deux coups de feu. Son poing s'abattit contre la gorge de l'autre homme et la rousse le laissa s'écrouler au sol dans un spasme. Ne restait plus que le trafiquant à neutraliser. Son regard se posa sur ce dernier, acculé dans un coin de l'appareil et qui la braquait de son pistolet, il se trouvait à sa portée. Un rapide coup d'œil vers son coéquipier imposé lui indiqua qu'il s'en sortait plutôt bien. Aussi, Lesjek fut aisément désarmé, Natalia avait envoyé son talon à la rencontre de l'arme, l'envoyant glisser plus loin. Peu après, c'est son poing qui se connecta avec sa mâchoire, sonnant le type. De quoi s'assurer qu'il ne bouge pas. « Tu me croirais si je te dis que les deux bruns n'étaient pas prévus ? » Ses prunelles s'étaient posées sur Frank qui venait à sa rencontre, une légère lueur d'appréhension dans le regard. Il lui était encore difficile de décider si c'était une bonne chose ou non.
@currywurst
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Frank Castle
Red Thunderbolt - STAFF

Date d'inscription : 13/03/2016
Messages : 338
Multicomptes : bucket & cassondro.
Dollars : 506
Avatar : Jon Bernthal.

Age : Trente-neuf ans.
Nom de code : The Punisher.
Métier : Vigilante, ancien militaire.
Race : Humain.





MessageSujet: Re: we both deal in death | natalia & frank   Lun 17 Juil - 11:59

we both deal in death

Natalia
&
Frank
Ne pas la croire ou la croire, ça n'avait pas de réelle importance. Tout ce que t'avais assimilé, c'était qu'ils avaient tous les deux la même couleur de cheveux mais qu'ils avaient des gueules différentes. T'étais pas content et t'avais tellement pas été content que tu leur avais déjà tiré dans les rotules comme expliqué dans la précédente réponse. Pour une espionne, Natasha avait du mal à lire ce qui était écrit blanc sur gris. Enfin soit, tu ne prenais pas le temps de lui répondre puisque t'étais toujours occupé avec le gros balourd qui te cassait les couilles. Et le nez. Ce même nez qui avait déjà pris cher lors de ta rencontre nocturne avec Matt Murdock. C'était devenue une habitude, de te prendre des poings dans le visage, ne pas réussir à t'en sortir sans saigner abondamment avec de gros bleus et des œils au beurre noir. Tu plissais ton membre endommagé en une moue incertaine. T'étais vraiment pas content. Du talon, t'allas écraser le pied sur lequel t'avais déjà tiré avant de plaquer ta main contre sa paume d'adam, poussant sa tête pour coller le canon de ton arme sous son menton. T'hésitas pas, ce fut la gâchette que tu pressas. Parce que t'hésitais jamais, tu ne te posais jamais de question. Tu tuais, aussi bêtement que ça. C'était le problème que tu posais à la communauté héroïque. Tu sacrifiais la vie là où ils tentaient de la sauver. Dans cet avion, personne ne le méritait.

Pas même la rousse que tu toisas de ton regard sévère. « M'en fiche. Occupe-toi de lui, j'ai pas toute la journée. » Un coup de genou dans les parties sensibles du co-pilote qui s'était avancé derrière elle. Tu l'envoyas valser contre l'une des surfaces de l'avion pour ensuite l'affliger d'un coup qui l'assomma. L'hôtesse avait glapi, ce qui aurait pu arracher un faible sentiment de pitié. Pris d'indifférence, tu ne t'en occupas pas puisque ton attention était focalisée sur le pilote. Tout ça, c'était un peu une mission suicide. Sauf qu'après réflexion, tu te rendais compte qu'en le tuant dès maintenant, il n'y aurait pas assez de temps pour récupérer les informations que Widow venait chercher, reprendre le parachute alors que la gravité vous encombrerait puis sauter. Trop peu de temps. Tes lèvres devinrent une fine ligne pincée tandis que t'allais te baisser pour traîner le corps endormi de celui que t'avais frappé. T'entrepris de les ligoter, lui et la p'tite demoiselle qui semblait inoffensive. Si l'avion se crashait et qu'ils survivaient, c'était du tant mieux pour eux. Aucune compassion, tu rejoignais à nouveau ce qui s'apparentait à ta partenaire.

En soupirant, tu plaquas la tête du négociateur contre la table. Une fois, deux fois. T'avais l'air très paisible en battant un pauvre gars à la mort alors qu'à côté, Natasha avait déjà commencé sa petite fête. Elle n'avait plus qu'à faire son boulot et ils étaient libres de partir, c'est ce que tu tentas de lui faire comprendre d'un regard. Tu voulais qu'elle se grouille et qu'elle te file tous les détails que tu pourrais exploiter par la suite. En attendant, tu sortais un couteau de sous ton gilet pare-balles, prenant soin de glisser la lame dans la tendre chair de ta victime. La jugulaire transpercée, t'arrosais Emil sans sourciller jusqu'à ce que le corps ne se vide complètement et ne tombe dans un bruit mat. T'avais terminé, dans une bataille un peu dispersée mais triomphante à l'exception de ton nez, encore une fois, cassé.


camo©015

_________________
See, they don't give a fuck about you, like I do. Counting bodies like sheep to the rhythm of the war drums
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Date d'inscription : 23/02/2017
Messages : 72
Multicomptes : No.
Dollars : 585
Avatar : Scarlett Johansson.
Age : 77 ans.
Surnom : Natasha, Nat', Tasha.
Nom de code : Black Widow.
Localisation : New-York.
Pouvoir : Version bâtarde du Sérum du Super Soldat.
Métier : Membre des Avengers & Consultante pour le SHIELD.
Race : Humaine modifiée.

MessageSujet: Re: we both deal in death | natalia & frank   Lun 31 Juil - 14:31


We both deal in death.

frank & natalia


Un coup d’œil vers Frank lui aurait presque arraché une légère grimace. Pas qu’elle eut éprouvé le moindre sentiment de pitié envers le type avec lequel il était occupé, mais Natalia savait qu’il allait prendre pour son grade. Et c’était probablement mérité. Ce n’était pas exactement les méthodes qu’elle utilisait habituellement mais ce n’était pas non plus comme si ça la dérangeait. Le boulot était fait, et c’était ce qui comptait. Son attention ne tarda pas à se reporter sur Lesjek. Il avait déjà un genou éclaté, le faire parler ne devrait pas être trop difficile. Son rôle était de vendre des armes, il n’était pas un agent de terrain qui avait apprit à contrer un interrogatoire. Le seul problème restait le temps. Ils en manquaient grandement, elle n’aurait pas d’autres choix que d’expédier les choses. Tant pis, elle ferait avec. Un coup de feu lui indiqua que Castle en avait terminé avec le garde et elle hocha simplement le chef quand il lui adressa la parole. La rousse jaugea Emil, s’abaissant à son niveau pour planter ses yeux dans les siens, il portait ce regard effrayé qu’elle avait si souvent vu avant de rejoindre le SHIELD. Natalia finit pas lui tendre de quoi écrire, une lueur prédatrice traversant ses prunelles, sans prononcer le moindre mot, elle tâcha de lui faire comprendre qu’il n’avait pas vraiment le choix. Lesjek s’apprêta à refuser, ça se voyait, et l’espionne apposa le canon de son arme sur sa blessure, lui arrachant un cri au passage. Alors enfin il commença à notre des noms. Derrière elle, Frank continuait son œuvre.

Emil devait sûrement savoir qu’il allait crever et pourtant, il continuait de noter. D’une écriture tremblante, certes, mais il notait. Du sang tâchait la feuille mais ne rendait pas non plus les noms illisibles. Peut-être voulait-il juste essayer d’obtenir une mort rapide et sans trop de douleur. Romanova se retourna tandis qu’un son sourd parvenait à ses oreilles. Il était tranquillement en train d’éclater la tête du négociateur. La russe aurait presque tout arrêté pour contempler la chose mais Lesjek n’avait pas l’air de cet avis. Le tchèque avait arrêté d’écrire et semblait prêt à tenter quelque chose. Le canon de son flingue se retrouva bien vite contre le front du type qui cessa tous mouvements. « Fais gaffe. Tu voudrais pas que je te laisse entre ses mains, si ? » La panique était présente et elle en profita pour lui prendre le papier des mains. Elle avait ses noms, cinq, ils pouvaient partir. Le pistolet fut rangé dans son holster et la feuille dans une poche de son uniforme. Que Frank s’en occupe ou non, le type ne survivrait de toute manière pas au crash de l’avion. Sans plus chercher à discuter, la rousse était allée récupérer le parachute qu’elle tendit à Frank. « J’ai les noms, on peut filer. » Elle le laissa s’occuper du pilote avant de s’agripper à lui. Elle avait suffisamment confiance en lui pour lui laisser prendre le parachute pour ce saut. C’était aussi la solution la plus logique ; elle aurait eu plus de mal à le supporter que lui n’en aurait. Un dernier coup d’œil dans l’habitacle de l’avion qui avait commencé sa chute, et ils sautèrent.
@currywurst
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: we both deal in death | natalia & frank   

Revenir en haut Aller en bas
 
we both deal in death | natalia & frank
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deal with Death.
» Selon l'écrivain Frank Laraque:Il n'y a pas de bons Duvalieristes
» Commande Death at Koten
» Cities of Death
» Recherche au Deal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel, No one is innocent ::  :: Le monde :: Amérique-