AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 can't fight these bad intentions (ft. Caïn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Felix Baker
Indépendant

Date d'inscription : 07/09/2017
Messages : 39
Multicomptes : aucun
Dollars : 186
Avatar : tarjei sandvik moe

Age : dix sept ans
Nom de code : aquarius
Localisation : l'institut xavier
Pouvoir : hydrokinesie
Métier : lycéen
Race : mutant

MessageSujet: can't fight these bad intentions (ft. Caïn)   Jeu 14 Sep - 2:30


can't fight these bad intentions
caïn & felix

Cela faisait six ans que Felix n’avait plus son père. On lui avait arraché son modèle et maintenant, il était en colère, frustré et paumé. Sa mère n’avait jamais eu les bons mots pour lui faire comprendre que les humains n’étaient pas les méchants de l’histoire et les discours anti-mutants étaient gravés dans son esprit. Ils disaient que les gens comme lui étaient des monstres, qu’ils étaient dangereux et qu’il fallait les enfermer. En effet, il était dangereux, il pouvait le prouver. Il avait déjà failli tuer un abruti de son école d’avant. Alors, les discours opposés fonctionnaient merveilleusement sur le blond. Il préférait qu’on lui dise qu’il était l’avenir, qu’il était capable de grandes choses et qu’il était un dieu parmi les hommes. Il aurait pu prendre le nom de Poséidon si son père n’avait pas choisi Aquarius. Felix, c’était son prénom d’humain et il se présentait de moins en moins avec ce prénom débile qui n’avait aucun rapport avec son don. Il était le futur, lui et tous les mutants comme lui. Les humains ne voulaient pas se laisser remplacer alors, qu’on le veuille ou non, il y aurait une guerre. Et vu comme c’était partie, ce serait ces derniers qui la déclencheraient, avec leurs lois à la con, leur envie de museler les mutants comme s’ils étaient de vulgaires chiens. Le blond ne voulait pas être un putain de chien qu’on enfermait dans une cage de merde à la première occasion et à qui on ôtait toute liberté. Et ce n’était pas le retrait du RA qui allait changer ses idées.

Le soir, Aquarius venait souvent sur les bords du Queens, au bord de la station de traitement des eaux. Il n’avait rien à faire ici, il devait escalader une clôture pour ça. Preuve qu’il n’était pas arrivé ici par hasard. Mais avec le bruit des pompes et le fait que les ouvriers étaient occupés, le blond traversait sans difficulté le centre pour se retrouver pile au bord de l’eau. D’ici, il voyait Rykers Island et l’immense route sur l’eau qui permettait d’y accéder. Si quelqu’un voulait aller illégalement sur l’île, ce n’était clairement pas le chemin à suivre. Beaucoup trop surveillé. Et puis, Aquarius n’était pas assez entraîné pour pouvoir tenter quoi que ce soit pour le moment. Alors souvent, il se contentait de rester assis sur la digue, d’observer les lieux et de créer de petits typhons le plus loin possible… Il n’arrivait pas à dépasser les vingt mètres… c’était loin de s’approcher de la prison. Ça le rendait fou d’avoir autant de mal à contrôler son pouvoir. Cela faisait sept ans qu’il l’avait découvert, alors pourquoi avait-il l’impression de ne pas avancer d’un iota ? Bon en vrai, il avait pu constater des améliorations. Mais ça ne suffisait pas. Il voulait devenir puissant et vite ! La patience n’était pas une vertu qu’il connaissait. Quoi qu’il en soit, cette fois, encore, il ne risquait pas d’arracher les murs de la prison avec un tsunami… il soupira et attrapa un paquet de gâteaux dans son sac à dos pour manger un peu. Mine de rien, utiliser son pouvoir avec autant d’acharnement le fatiguait et lui donnait la dalle. Il était donc en train de manger des twinkies lorsqu’il réalisa qu’on venait vers lui… et merde, en temps normal, personne ne remarquait sa présence ici et puis, il faisait attention à enfiler des vêtements sombres : un jean noir et un sweat de la même couleur. Il se releva et fit face à l’inconnu. « Qu’est-que tu veux ? » Demanda-t-il désinvolte… Il savait qu’il n’avait pas le droit d’être là, mais l’autre n’avait pas l’uniforme de ces abrutis de flics… donc c’était qui ce guignol ? Un employé ? Dans tous les cas, il l’emmerdait.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
can't fight these bad intentions (ft. Caïn)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jamaica struggles to fight crime
» Bite fight...
» Davy Back Fight !
» Dino Fight
» isveig Ϫ and the only solution was to stand and fight.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel, No one is innocent ::  :: Queens-